Critique sans Spoiler: TOGETHER: Une Aventure Musicale Pixar.

Depuis 6 mois, l’épais mystère entourant Studio Theater est des plus intrigants. On murmura un temps le retour d’anciens spectacles, d’aucuns rêvant au retour de gloires passées du parc Walt Disney Studios. Disneyland Paris leur propose le 15 juillet une gloire du futur.

 

Together, un spectacle musical d’un nouveau genre qui allie théâtre classique et procédés uniques au monde. Une création pleine de cœur et de surprises présentée à la presse ce samedi 9.

Notre ressenti, sans spoiler.

 

Lors des premières représentations de Cinémagique, Le Monde de Nemo n’était qu’un projet embryonnaire et Là Haut, une idée. 22 ans plus tard, le passage de baguette ne pouvait exister qu’à travers un écran de cinéma.

En 2023, le film met en scène Charlie, enfant déjà star, aux concerts donnés à ses jouets au rythme d’une brosse à dents, dans la douceur d’une chambre estampillée… Pixar.

À la manière d’un ciné concert, huit musiciens rythment la vie de Charlie positionnés sur la scène du théâtre jusqu’à ce que, de la manière la plus étonnante qu’il soit, notre spectacle soit aspiré dans un tourbillon musical imprévu créé par le Pixar Orchestra.

Dans cette tempête qui secoue tout Studio Theater, l’impensable: Charlie a perdu ses partitions et ne pourra pas guider les jeunes musiciens de la fête de son école.

L’époustouflante aventure qui en découle frappe une nouvelle fois Studio Theater du sceau de l’impossible. Après la stupéfaction créée par Cinémagique, comment donner vie à cinq univers Pixar aussi flamboyants que Toy Story, Monstres et Compagnie, Là Haut, Le Monde de Nemo ou encore Coco ? Comment matérialiser cette épopée minuscule ?

Les centaines de mètres carrés de LED, projecteurs et trappes en tous genre participent pour sûr de cette magie. Les couleurs sont éclatantes, l’immersion totale. Les imperfections du clinquant spectacle Marvel: L’Alliance des Super Héros gommées.

Mais dans Together, la vraie magie réside dans l’invisible. De celle des images qui deviennent soudainement réalité en un mouvement fluide et délicat. De celle des jeux de proportions qui procurent satisfaction et surprise. De celle des ombres portées et leur poésie enchanteresse.

Une fluidité créative véritablement innovante qui combine sans aucune difficulté divers styles musicaux, techniques théâtrales, chorégraphies et imageries dans un ballet de costumes, sonorités et visuels fascinant.

Chaque tableau regorge de trésors d’idées réjouissantes pouvant remplir à eux seuls des spectacles entiers. De l’usage inédit de caméras zénithales au sentiment de jamais vu du tableau Coco, toute innovation est systématiquement justifiée par des choix créatifs, scénographiques et chorégraphiques pertinents.

Ici, – presque – pas de gadget ou de show off. 

Au cœur du spectacle en permanence, l’épopée minuscule avance et avec elle disséminés, les thèmes chers aux équipes de Disneyland Paris de l’amitié, l’optimisme et l’inclusion. Ainsi, par exemple, un costume spécialement développé pour l’occasion permet à un danseur porteur de handicap d’exprimer pleinement son art.

Hélas, la technologie se rappelle à notre souvenir quand, à l’occasion de l’imprécision d’un geste ou d’un déplacement d’écran hasardeux, la machine s’enraye. Inévitable dans un timing de création et de répétitions aussi serré (6 mois) et alors que les équipes entament leurs derniers jours de rodages.

Au final, le géant Together se tient debout grâce à la puissance de sa musique et de sa cinématographie, s’équilibre grâce à la parfaite exécution des équipes techniques et prend vie à travers l’émotion véhiculée par les artistes sur scène. Fait notable, aucun visage humain n’apparaît, ne reste que l’explosive émotion des corps.

Les plus attentifs ne manqueront pas de repérer toutes sortes de détails touchants, élaboreront théories farfelues et débats enflammés. Car Together est au final une expérience à vivre et à partager, de concert.

Partager cet article

Wissem a co-fondé DLP REPORT en 2019 mais se passionne par l’actualité de Disney et Disneyland Paris depuis ses 14 ans. Particulièrement attentif aux nouveauté Spectacle et à la stratégie marketing et média de l’entreprise, chaque jour lui réserve son lot de surprises.
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Cain
Cain
9 mois il y a

Magnifique

Nos derniers articles